A toi Roger de St-Gué

Le patron pêcheur n'étais plus retourné au port de Sain-Guénolé depuis 4 ans.  Nous avions sympathiser. On se rencontrait tout les jours. Un jour je dis Roger tu sais j'ai une voiture, si veux nous pourrions ensemble aller au port. Il est venu dans la maison que nous louions ce n'était pas la première fois nous avons bu une bière. Roger s'adresse à nous rester ici dans le Finistère.

Le lendemain Roger sonne j'ouvre la porte et il me dit volontiers allons au port un patron arrive avec des langoustines de la raie. Nous sommes partis et avons rencontrer un autre patron pêcheur un amis de Roger. Mais il y longtemps, nous ne t'avons plus revu je suis content de te revoir.

Le poisson ne peut être vendu de main à main il doit passer par la criée. Bon les deux discute, Roger me dit on vas faire une affaire, 10 euro chacun et on se revois dans le bistro en face. Je donne 10 euro je dit au revoir et je m'en vais. 10 minutes plus tard Roger me rejoins une quantité de poissons époustouflé.

Et nous sommes retourné nous nous sommes dit à bientôt. A 17 heure Roger sonne je lui ai dit on pensait à toi viens on bois une bière. Dans la cuisine il insiste rester ici dans le Finistère.

On ne peut pas. Il nous explique la maison à coté vous l'avez vu. Oui bien sûr et avec un grand terrain .

Cette maison appartenait à une dame décédée sans héritiers elle est à vendre elle est complète vaisselle meubles et même au garage une ancienne Opel. Mais non Roger nous ne nous installerons pas à Saint-Gué. On se dit à demain je le raccompagne.

Le lendemain je sort avec les Kids et Muriel nous allions faire quelques achats. Roger nous fait signe je m'arrête et il me demande pourrait-tu m'accompagner demain à Saint.-Gué je dois aller à la banque. Bien sûr à demain.

Nous nous sommes rendu à Saint-Guénolé, je me gare et Roger insiste accompagne moi à la banque. Mais  non c'est ta vie privée. Il insiste. Allons-y. Arrivé au Crédit Maritime, une dame à la réception bonjour Monsieur Gouil, bonjour Monsieur Burch.

Sidéré, c'est quoi ça elle connait mon nom.  Elle appelle le directeur.

Le directeur arrive rebelote il nous sert la main bonjour Monsieur Gouil Bonjour Monsieur Burch. Là je me demandais c'est quoi ce truc, on verra. Il nous invite dans une salle de conférence. Une fois installé il me présente un dossier pour le financement de l'achat de la maison de la dame décédée.

Je lis et relis des pages. Je ferme le dossier. Merci comme c'est offre est détaillée avec soin. Ce soir avec mon épouse nous allons nous concerter. Sans faute je vous appellerai demain. Nous quittons la salle de conférence le directeur nous raccompagne.

50 mètres plus loin je m'adresse à Roger tu m'a bien eu.  Il répond rester à Saint-Gué installez-vous ici. Nous avons bu un pot à 11 heure j'étais de retour et j'ai raconter cette histoire incroyable à Muriel

Ça c'est un évènement formidable dans la vie.

Le lendemain j'appelais le banquier et je lui ai dit votre offre est à saisir, toutefois nous devons retourner en Suisse où avec un ami nous avons une société.

Nous écrivions chaque année à Roger pour lui présenter nos veux de fin d'année, il nous répondait et le temps passant il ne répondis plus.

L'âge l'a emporter dans un autre monde.

Bien à toi.